château de Villaines

Les jardins

Dans un site classé, les jardins de Villaines s’organisent autour des bâtiments, en espaces d’agrément, au nord (limités par des douves sèches), et au sud (bordés par des douves en eau).

Les jardins dits d’utilité se composent à l’est d’un verger qui marque la séparation avec les bois de Villaines, et à l’ouest d’un potager clos de murs d’environ un hectare.

Situé en plein cœur d’un territoire de 200 ha de bois et de prairies, Villaines a la chance de ne souffrir pour l'instant d’aucune nuisance ou pollution dans son environnement. En contre-bas des douves coule la rivière de Préau.

 

Extérieur Nord

Extérieur Sud

Potager

Les jardins d’agrément, au nord, sont volontairement découverts, et permettent d’apercevoir l’orangerie et la serre.

Les douves en eau sont bordées de grands ifs en cônes. Entourant la fuie, quelques grands arbres d’âge respectable  donnent un peu d’ombre sur cette façade exposée au sud. Au-delà des douves, une longue allée orientée plein sud prolonge l’axe principal traversant la maison.

Rénové à partir de 1998, le potager de Villaines comporte une belle collection de pivoines, de cordons de pommiers, et de palmettes de poiriers. On peut y voir également quelques belles variétés anciennes de rosiers grimpants sur des arceaux. La Société Nationale d’Horticulture de France, SNHF, lui a décerné, en 2005, son Grand Prix du concours national des potagers. Le potager de Villaines est adhérent à l'Association des Potagers de France.

 

© Château de Villaines 2018  |  Plan du site  Contact  |  English version : Alison Bates  | Conception graphique : IAM Design